Établissement des conditions nécessaires pour reconnaître d’un handicap post-traitement

La demande de reconnaissance d’un handicap ne fait aucune distinction en fonction du type de pathologie créant (ou ayant créé) le handicap. Dans le futur, afin de mesurer l’impact du cancer sur les limitations physiques (et donc l’exclusion sociale et professionnelle), le Centre du Cancer devra investiguer les limitations physiques de manière plus précise et en extraire ceux liés à un cancer.

Selon les résultats de l’enquête de santé 2013 (Van der Heyden & Charafeddine, 2014) : « plus d’une personne sur quatre âgée de 15 ans et plus indique souffrir d’une maladie chronique, définie dans l’enquête de santé comme une maladie de longue durée, une affection de longue durée ou un handicap ».

Selon les chiffres du SPF Sécurité sociale, DG Personnes handicapées :

  • en 2014, 115 574 dossiers de demande d’évaluation ont été traités dans un délai moyen de 3 mois et de 5 mois pour le traitement des allocations (au total, une moyenne de 8 mois) ;
  • depuis 2008, le nombre de demandes est passé de 113 253 à 144 392 (en 2014) ;
  • en 2014, 170 687 personnes en Belgique bénéficiaient d’une allocation de remplacement de revenus. Parmi eux 141 597 ont ≤ 64 ans (83 %), 70 888 (50 %) sont des hommes et 70 709 (50 %) sont des femmes.
Mots-clés: 
Handicap post-traitement