Plan Tabac

Le plan tabac a été convenu au sein du gouvernement en avril 2016. Le but était d’avoir 17% de fumeurs en moins en 2018. Les mesures prises étaient d’une part destinées à rendre plus difficile l’accès au tabac et d’autre part, à stimuler l’accès au traitement. Le plan visait également à protéger les fumeurs passifs et à contrôler cette protection en engageant 12 jeunes contrôleurs supplémentaires et 1 juriste. L’accès au tabac a été freiné en augmentant les accises, y compris sur le tabac à rouler et sur les marques B, et en optant pour un emballage neutre. Les personnes qui veulent arrêter de fumer ne paient que le tiers payant au début et même un 3e essai pour arrêter de fumer est remboursé. Pour les mesures dans le cadre d’un accès facile à l’accompagnement pour arrêter de fumer, 1 million d’euros supplémentaire sera investi.

Communiqué Cabinet Maggie De Block (9 avril 2016)

Page Service public fédéral - Santé Publique, Sécurité de la chaine alimentaire et Environnement