Traitement des tumeurs rares

Mesure : Lancement d’une étude par le Centre fédéral d’expertise de soins de santé (KCE) en vue d’établir les critères qualitatifs et quantitatifs pour la prise en charge des tumeurs rares

Cette étude, lancée en 2013, visait à établir la définition des cancers rares et complexes. Ses résultats ont à présent été publiés (rapport KCE 219, 2014). Dans l’étude, un cancer rare est défini comme un cancer dont moins de 6 nouveaux cas sont constatés par année par 100 000 habitants. Ce seuil se fonde sur une définition européenne (RARECARE) (Gatta et al., 2011).

Un cancer qui exige des soins complexes, est défini comme :

  1. un cancer ayant une localisation anatomique spécifique et extrêmement difficile d’accès (par ex. certaines tumeurs cérébrales, une tumeur oculaire) ou
  2. un cancer qui survient dans des circonstances spécifiques (par ex. en cours de grossesse) ou
  3. un cancer dont le diagnostic et/ou le traitement adéquat(s) exige(nt) un niveau élevé de qualification et d’expertise (par ex. sarcome des tissus mous, cancer de l’œsophage) ou
  4. un cancer exigeant une infrastructure de haute technologie ou coûteuse (par ex. chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale pour des tumeurs du péritoine).

La Belgique pourrait retirer des enseignements de différentes initiatives européennes pour améliorer les soins des patients atteints d’un cancer rare ou complexe. Plusieurs pays européens (Pays-Bas, Royaume-Uni et Danemark) disposent déjà d’un modèle différencié permettant d’adresser les adultes atteints de cancers rares à des centres de référence. Les objectifs en l’espèce sont universels : améliorer la qualité des soins et orienter le patient vers des institutions de soins spécialisées qui obtiennent de meilleurs résultats. Il ressort également du rapport KCE 219, 2014 qu’une surveillance continue de la qualité via des audits, des accréditations et du « benchmarking » revêt une importance essentielle pour garantir la qualité constante des soins de santé.

Il ressort des données du Registre belge du Cancer que selon les estimations, 4 000 adultes par an en Belgique sont atteints d’une forme de cancer rare (selon la définition RARECARE) (rapport KCE 219A, 2014). Pour un nombre important de ces types de cancer, il y a moins de 100 patients par an. Pourtant, ces patients sont encore diagnostiqués et traités dans chaque hôpital belge. Nous devons nous efforcer de moins disperser les soins spécialisés. On ne peut pas généraliser, mais il existe une certaine relation entre un volume élevé et de meilleurs résultats des soins, même si ces résultats dépendent de nombreux facteurs. Le rapport KCE 200, 2013 a par exemple montré que les volumes de soins du cancer de l’œsophage et de l’estomac par hôpital étaient très bas en Belgique. Une relation claire peut être établie entre le volume de soins et tant une réduction de la mortalité postopératoire (cancer de l’œsophage) que la survie à cinq ans (cancers de l’œsophage et de l’estomac) (rapport KCE 200, 2013).

Mots-clés: 
Organisation des soins : Trajet de soins (Adultes)

Autres mesures dans ce domaine

Entretien de longue durée après une chirurgie complexe pour un cancer

Personnel supplémentaire: Infirmiers, oncopsychologues, assistants sociaux en datamanagers

Centres multidisciplinaires pour une prise en charge conservatrice du lymphoedème

Watson for Oncology?

Technologie Watson for Oncology? En cours

Convention interdisant les suppléments d’honoraires liés à la reconstruction mammaire

Convention concentration soins des cancers rares

concentration des soins Convention concentration soins des cancers rares En cours

Maladie résiduelle minime (MRD) pour enfants LAL (leucémie aiguë lymphoblastique)

Recrutement de candidats-donneurs de cellules souches

Remboursement de l’oncofreezing pour les patients entre autres atteints du cancer

Onco-congélation

fertilité Onco-congélation En cours

Soins dentaires après un cancer

Immunothérapie

Thérapies innovatrices Immunothérapie En cours

Interdiction suppléments reconstruction mammaire et convention avec les chirurgiens plasticiens

Projets d’hospitalisation à domicile

Soins à domicile Projets d’hospitalisation à domicile En cours

Projets d’hospitalisation à domicile pour des patients atteints de cancer

Mammaprint

cancer du sein Mammaprint En cours

Organisation des soins pour les tumeurs rares

Revalorisation de la Consultation Oncologique Multidisciplinaire (COM)

Soutien spécifique au patient au moment de l’annonce du diagnostic du cancer

Organisation des soins : Consultations et Personnel Soutien spécifique au patient au moment de l’annonce du diagnostic du cancer

Soutien psychosocial aux patients dans le cadre des programmes de soins oncologiques (PSO)

Agrément pour le titre d’infirmier en oncologie

Organisation des soins : Personnel Agrément pour le titre d’infirmier en oncologie

Meilleur traitement en matière de nutrition des patients cancéreux

Mise en place d’un trajet de soins pour les patients

Organisation des soins : Trajet de soins (Adultes) Mise en place d’un trajet de soins pour les patients

Définition et financement d’un programme de soins oncologiques pédiatriques

Organisation des soins : Trajet de soins (Enfants) Définition et financement d’un programme de soins oncologiques pédiatriques

Financement structurel des filières de soins pédiatriques « Soins Continus Enfants »

Amélioration de la couverture des médicaments anticancéreux par l’assurance obligatoire soins de santé

Soutien de la radiothérapie et de l’imagerie médicale

Organisation des soins : Accessibilité et financement Soutien de la radiothérapie et de l’imagerie médicale

Soutien structurel aux banques et aux unités de thérapie cellulaire pour les cellules souches hématopoïétiques et de sang de cordons

Création d’une tumorothèque

Organisation des soins : Accessibilité et financement Création d’une tumorothèque

Amélioration du remboursement des coûts annexes associés aux traitements

Organisation des soins : Accessibilité et financement Amélioration du remboursement des coûts annexes associés aux traitements

Utilisation de l’Hadronthérapie en Belgique

Organisation des soins : Accessibilité et financement Utilisation de l’Hadronthérapie en Belgique